L'industrie vue par les drones

L'industrie vue par les drones 3.25/5 (65%) 4 votes

Actuellement, lors d’une maintenance, les industriels font intervenir des hélicoptères ou du personnel pour les cheminées par exemple. Ces méthodes, coûteuses pour certaines ou dangereuses pour d’autres, ne sont pas des solutions finales.

 

Drone de surveillance Industrie

Le drone Flying-Sensor, équipé de sa coiffe de protection et sa précision centimétrique présente une révolution pour résoudre cette problématique. Il lui est possible de venir voler au contact de structure avec une précision centimétrique sans pour le moins les mettre en danger. En parallèle, tout la maintenance peut être effectuée sans arrêt d’exploitation du site ce qui permet de ne pas perdre de temps ni d’argent pour les industriels.
Ce drone est une ressource très interessante pour la Defense des sites sensibles, des sites industriels, des centrales nucélaires, de parcs d'activités, de chantiers, de parcs éoliens, de parcs commerciaux, site panneaux voltaïques et bien d'autres sites d'envergures et d'importance.

 

Avantages du système Flying-Sensor :

 

                    Intervention au contact en toute sécurité.

                    Economie

                    Rapide

 

Pour conclure, les industriels ont, dès à présent, la solution à leur problématique afin d’avancer rapidement sans perdre des délais qui, autrefois, étaient obligatoires.

 

 

surveillance nocturne d'un batiment agricole contre des intrus: loup ou voleurs

REPONSE DE Edouard Guilhot :
​Bonjour Monsieur, La surveillance nocturne d'un bâtiment ou d'un site industriel ou agricole par exemple est possible en théorie mais compliquée en pratique. En effet, si vous comptez avoir un pilote qui soit un agent de sécurité formé au pilotage de drone, il n'a pas le droit de voler de nuit. Il n'a pas non plus le droit de voler à moins d'une certaine distance d'un individu (à voir si on parle d'un terrain en France ou ailleurs), même si cet individu est un intrus. Et enfin, il est interdit de faire voler un drone en mode 100 % automatique pour, par exemple, voler automatiquement toutes les quelques heures et faire un contrôle automatique sans contrôle humain du drone par un pilote formé.

Cependant, il est certain pour ma part que cela viendra d'ici quelques années (3 à 10 ans en fonction des capacités de la technologie à être fiable et de la législation) et qu'en attendant, la seule chose possible soit de demander des dérogations. C'est souvent possible quand le contexte est bien maîtrisé et si l'enjeu en vaut la peine. Ceci dit, je ne crois pas que la surveillance d'un site qui ne serait pas très sensible et contre des loups permette d'obtenir une autorisation, même si pour vous, c'est très important j'imagine bien. 


Je suis intéressé par une étude pour sécurisation de mon site de 60 000 m² merci

REPONSE DE Edouard Guilhot :
​Bonjour Monsieur,

Oui c'est tout à fait possible. Vous devez cependant savoir que la réglementation ne permet pas d'optimiser cette application telle qu'on pourrait le souhaiter idéalement. Il nous appartient ensemble de démontrer la sécurité que nous pouvons apporter à ce projet pour demander ensuite une dérogation exceptionnelle si la DGAC juge le projet viable en terme de mission expérimentale et sans faire prendre de risque aux citoyens. Civic Drone a déjà étudié ce type de besoin avec une offre adaptée, par exemple pour 20 000 m² (2 ha) et une autre fois pour 100 ha. Le mieux sera d'échanger sur le sujet ensemble et de vous présenter les différentes possibilités. Merci de bien vouloir prendre contact avec M Guilhot.


Je pose une question

Votre nom et mail resteront confidentiels

 


Bureau et terrain d'essais :
Centre d'Essais en Vols
Base militaire 217 de Brétigny (91)

Tél : +33 (0)1.43.00.31.54

Centre administratif
10 rue de Penthièvre
75008 Paris, France

Adhérez à un reseau