Article "La Dépêche du Midi"

Article "La Dépêche du Midi" 5.00/5 (100%) 1 votes
Drone Civic Drone 2014

Une démonstration de drone avec la société Civic Drone./Photo DR

Le marché des drones s'envole

La société Civic Drone, spécialisée dans l'élaboration et la commercialisation de drones civils, était à Gardouch dernièrement pour un «baptême du drône». Édouard Guilhot-Gaudeffroy, directeur général de Civic Drone présente la technologie que développe sa société depuis dix ans et fait part de son projet d'installer un atelier en région toulousaine.

 

Comment fonctionne votre drone ?
 
Il s'agit d'un drone contrarotatif : il est muni de deux rotors qui tournent en sens inverse. Sur le même modèle qu'un hélicoptère, il bénéficie d'une propulsion sur le même axe qui lui permet d'avoir une puissance constante et une stabilité plus importante. Il peut donc tenir jusqu'à 30 minutes à 40 mètres quand la majorité des drones ne tiennent qu'une dizaine de minutes et ne peuvent résister aux rafales. Au sol, il est contrôlé par une interface. Il s'agit d'un ordinateur qui donne plusieurs types d'informations : la position GPS de l'appareil, sa température, sa vitesse et surtout sa mission. Notre drone est également doté d'un parachute, d'une caméra, d'un GNSS (équivalent du GPS) relié à une quinzaine de satellites et d'une coiffe qui lui permet d'amortir les chocs.

 

Quelles en sont les applications ?
 
Le drone est multitâche. Il peut être mis au service des architectes, des topographes, des sociétés de bâtiment mais aussi de la mairie qui peut par exemple s'en servir pour cartographier la ville.
Il peut également sauver des vies. Imaginons qu'il y ait une chute de neige dans les Pyrénées avec risque d'avalanche. On peut faire appel au drone pour déposer des mines. Ce qui évite d'envoyer des gens dans des zones dangereuses.
Les drones peuvent aussi être d'une grande utilité aux pompiers pour localiser les victimes d'un incendie par exemple.

 

 

Vous comptez installer des bureaux en région toulousaine. Pourquoi ce choix ?
 
Dans le sud ouest, il y a une culture aéronautique beaucoup plus importante que dans le nord de la France. Un tiers des personnes qui sollicitent Civic Drone pour être formé au pilotage de drone afin de devenir opérateur pour des sociétés viennent du sud ouest.
Nous sommes actuellement à la recherche de bureaux, plus précisément d'un atelier de 250m² dans la région qui servirait au montage, au démontage, au service après vente et à la formation des opérateurs.
R.B

Pour le lien de l'article original veuillez cliquer ici 

Je pose une question

Votre nom et mail resteront confidentiels

 


Bureau et terrain d'essais :
Centre d'Essais en Vols
Base militaire 217 de Brétigny (91)

Tél : +33 (0)1.43.00.31.54

Centre administratif
10 rue de Penthièvre
75008 Paris, France

Adhérez à un reseau